Enquête mondiale 2019 sur l’IoT réalisée par Farnell

Nous avons réalisé une enquête auprès de notre base mondiale de clients ingénieurs en IoT entre septembre 2019 et décembre 2019. Nous avons reçu 2 015 questionnaires complétés. 67 pays ont participé et la majorité des réponses provenaient d’ingénieurs en IoT.

Faites défiler la page vers le bas pour découvrir les résultats de l’enquête par question.

Participation par région

Vous trouverez ci-après le nombre de sondés par région,
soit un total de 2 015 contributions reçues.

EMEA878
Amérique724
Asie-Pacifique299
Non précisé114

Données démographiques : sexe

Sur les 1 831 participants ayant indiqué leur sexe, 96 % sont des hommes et 4 % sont des femmes.

1. Parmi les propositions suivantes, selon vous, quel paramètre est le plus important à prendre en compte lors du développement de solutions IoT ?

Résultats :

  • Sécurité : 47 %
  • Fiabilité de la communication : 23 %
  • Écosystème : 13 %
  • Fiabilité des dispositifs périphériques : 10 %
  • Facilité d’analyse/de révision des données : 7 %

Notre dernière enquête montre que 47 % des personnes considèrent la sécurité et la protection des données comme l’aspect le plus important lorsqu’elles envisagent des solutions IoT (soit une baisse de 5 % par rapport aux résultats de l’année dernière). Les fournisseurs et les développeurs sont plus vigilants que jamais et déploient tous leurs efforts pour mettre en œuvre la meilleure technologie de chiffrement et de sécurité possible, afin que leurs solutions ne soient pas compromises. La fiabilité de la communication reste toujours la deuxième plus grande préoccupation ; avec l’IoT, les appareils connectés et la fiabilité de la connexion ne peuvent être négligés.

2. Quelle est votre préoccupation majeure concernant l’IoT ?

35 % des sondés pensent que la sécurité est l’aspect le plus important lors de la mise en place de solutions IoT, et ce principalement du fait que les données collectées par les objets (machines) et les êtres humains sont très sensibles et hautement personnelles. Nous pouvons nous attendre à voir une utilisation croissante du chiffrement partout dans le monde. Les entreprises qui lancent des projets IoT considèrent la sécurité de l’IoT comme leur priorité absolue.

3. Selon vous, quel sera le principal secteur de l’IoT dans 5 ans ?

L’automatisation domestique arrive ex æquo avec l’automatisation et le contrôle industriels. Avec 22 %, ce seront les deux principaux marchés verticaux de l’IoT au cours des 5 prochaines années. Ce n’est pas une surprise ; nous sommes déjà entourés par ces appareils intelligents dans notre vie quotidienne : nous communiquons avec des haut-parleurs intelligents (Alexa d’Amazon ou Google Home) ou comptons sur des appareils ménagers intelligents et une sécurité intelligente pour prendre soin de notre domicile lorsque nous sommes absents. Même dans l’espace IIoT, de plus en plus d’installations de fabrication s’automatisent entièrement. De la fabrication et de l’assemblage robotisés à la gestion des flottes et à la maintenance prédictive afin de réduire les temps d’arrêt, jusqu’à la livraison au client final.

Découvrez ci-dessous les résultats par secteur :

Automatisation industrielle et contrôle22 %
Automatisation domestique22 %
Villes INTELLIGENTES16 %
Intelligence artificielle13 %
Gestion de l’énergie10 %
Transport8 %
Technologie portable6 %
Autres2 %

En savoir plus sur les applications d’automatisation et de contrôle industriel.

4. Avez-vous fait appel ou faites-vous appel à un prestataire tiers pour tout ou partie de la conception de vos systèmes IoT ?

Non46 %
OuiCommunication « périphérique vers cloud »30 %
OuiConception de dispositifs périphériques26 %
OuiAnalyse/Centre de données21 %

Créer ou acheter ? Il s’agit d’une question critique pour toute entreprise. Les deux options présentent des avantages comme des inconvénients. L’enquête montre que les développeurs préfèrent toujours concevoir eux-mêmes une solution complète de sécurité « périphérique vers cloud » (46 %), plutôt que d’avoir recours à des fournisseurs tiers. Cependant, l’option de création a diminué de 12 % par rapport à l’année dernière (passant de 58 % l’an dernier à 46 % cette année). Les développeurs comprennent l’importance cruciale d’une plate-forme IoT pour prendre en charge efficacement, en toute sécurité et de façon rentable leurs applications IoT. Toutefois, l’environnement se complexifie et nécessite un nouvel ensemble de compétences à chaque fois qu’une solution est développée, ce qui n’est pas toujours possible à trouver en interne.

5. Selon vous, qui devrait être propriétaire des données collectées par les dispositifs périphériques ?

Utilisateur dont les données sont collectées70 %
Entreprise mettant en œuvre un système IoT26 %
Instance dirigeante externe4 %

La sécurité est l’élément critique de toute mise en œuvre d’une solution IoT donnée, qu’elle soit liée à l’industrie ou aux consommateurs. Les questions concernant la propriété des données restent un sujet de discussion : à qui devraient appartenir les données ? Avec des résultats similaires à ceux de l’année dernière, 70 % des utilisateurs préfèrent être propriétaires des données collectées par un dispositif périphérique plutôt que celles-ci soient détenues par le fournisseur de solutions IoT. Cependant, 26 % des répondants ont indiqué être satisfaits du fait que le fournisseur de solutions détienne les données collectées, à condition qu’il existe des réglementations sur la façon dont elles sont stockées et utilisées.

6. Selon vous, quel facteur permettrait d’accélérer le plus la diffusion des avantages de l’IoT ?

Interopérabilité : normes de certification35 %
Facilité de développement35 %
Besoin en matière de normes ouvertes32 %
Normes de connectivité32 %
Besoin en matière de politique de confidentialité des données24 %
Adoption par le secteur public18 %
Consommation énergétique17 %

Nous entendons partout parler de l’IoT, mais la réalité est que l’Internet des objets a encore un long chemin à parcourir ; et ce n’est que le début. En comparant les résultats de l’année dernière, l’interopérabilité (35 %) et la facilité de développement (35 %) restent les deux principaux accélérateurs de la mise en œuvre de l’IoT, et les deux sont directement connectés les uns aux autres. Définir une norme ou des protocoles à suivre facilitera la mise en œuvre de l’IoT ; les machines et les appareils de toutes sortes pourront se comprendre et utiliser les données/informations collectées.

7. Quelle est la probabilité que votre entreprise joue le rôle de leader dans le développement d’un produit IoT ?

0 - 25 %43 %
26 % - 50 %24 %
51 % - 75 %16 %
76 % - 100 %16 %

Le secteur de l’IoT se développe rapidement, mais doit encore surmonter quelques défis majeurs en matière de sécurité, d’interopérabilité, de connectivité et de propriété des données. Néanmoins, le secteur semble relever ces défis mieux que jamais ; nous voyons plus de personnes ayant des niveaux de confiance plus élevés pour mener de l’avant le marché de l’IoT (9 % l’an dernier contre 16 % cette année). Nous constatons également une diminution du pourcentage d’entreprises moins confiantes qui hésitaient à se lancer sur le marché de l’IoT (54 % l’an dernier contre 43 % cette année), ce qui signifie que la confiance dans cette technologie est plus forte.

8. Quelle raison majeure pousse votre entreprise à développer une solution IoT ?

Nous sommes des innovateurs33 %
Il existe un besoin sur le marché25 %
Nous voulons simplifier et améliorer la qualité de vie de nos clients20 %
La stratégie IoT constitue notre objectif/orientation commercial(e)11 %
Nous suivons la tendance du marché9 %

L’IoT est actuellement LA technologie tendance du marché. De plus en plus d’entreprises souhaitent faire partie de cette révolution et ainsi surfer sur la vague. Les résultats de l’enquête montrent qu’il existe une forte demande en solutions IoT et que de plus en plus d’entreprises exploitent ce marché. 33 % des sondés conviennent que de plus en plus de start-ups et d’innovateurs proposent de bonnes idées, contre 26 % l’année dernière. Cependant, certains acteurs essaient simplement de répondre à la demande.

9. Sur quels éléments pouvez-vous tirer le meilleur parti des données IoT ?

Les appareils IoT collectent une grande quantité de données utiles, ce qui aide les entreprises à prendre des décisions critiques. Mais quelle partie/quel segment de l’entreprise en tire le plus d’avantages ? Sur la base des résultats de l’enquête, les applications opérationnelles continuent de figurer en tête des résultats. Ce segment a d’ailleurs augmenté de 6 % par rapport à l’année dernière. Les « applications opérationnelles » comprennent l’optimisation du lieu de travail et des ressources, la réduction des coûts d’exploitation et, finalement, la rentabilité de l’entreprise. Viennent ensuite les applications d’assistance clientèle (32 % des sondés). Les données collectées peuvent permettre aux entreprises de proposer des services personnalisés en ligne ou dans des secteurs tels que la santé, la vente au détail, etc.

Découvrez ci-dessous les résultats par catégorie.

Applications opérationnelles50 %
Applications d’assistance clientèle (billetterie, assistance, maintenance)32 %
Applications mobiles30 %
Veille économique et analyse des données (par exemple : SAP, Tableau)29 %
Systèmes PGI (par exemple : SAP, Oracle, Sage, Microsoft)12 %
CRM (par exemple : Salesforce.com)5 %

10. Quel langage de programmation utilisez-vous dans vos dispositifs IoT ?

Les développeurs utilisent plusieurs langages de programmation différents pour les applications embarquées sur les appareils IoT, tels que C/C++, Java, JavaScript, Python et PHP pour n’en nommer que quelques-uns. Selon l’enquête, le C/C++ reste en tête avec 70 % de popularité (soit une augmentation de 8 % par rapport à l’année dernière), suivi de Python (47 %) et de Javascript (22 %).

Découvrez ci-dessous les résultats par langage de programmation.

C/C++70 %
Python47 %
JavaScript22 %
Autres9 %

11. Quel langage de programmation utilisez-vous pour votre cloud IoT ?

De même, pour le développement du cloud IoT, les langages les plus utilisés sont Python, Javascript et Node. Par rapport à l’année dernière, étonnamment, Python a gagné en popularité et remporte la course, 52 % des sondés le préférant (contre 32 % l’année dernière) et Javascript est également passé de la troisième à la deuxième position avec 42 % de popularité (contre 27 % l’année dernière). Pour les débutants et les start-ups qui font leurs premiers pas avec la technologie sur le cloud, Python est un langage plus productif que Java et facile à interpréter avec une syntaxe élégante, ce qui en fait une très bonne option pour l’écriture de scripts et le développement rapide d’applications dans de nombreux domaines.

Python52 %
JavaScript42 %
Node24 %
Autres16 %

12. Quel type de communication préférez-vous pour relier les dispositifs périphériques au cloud ?

L’IoT met en avant la connectivité et nécessite différents types de solutions pour répondre à des exigences variées, de la connectivité à courte portée à la connectivité à longue portée. La connectivité Wi-Fi reste au sommet cette année avec une popularité de 67 %, en raison de sa longue portée et de son débit (grâce au dernier microcontrôleur basse consommation avec connectivité Wi-Fi intégrée sur la puce). Le Bluetooth (BLE 5.0) a également gagné en popularité et atteint désormais 35 % contre 27 % l’année dernière. La popularité de la connectivité cellulaire reste similaire, mais la récente technologie 5G pourrait changer la donne en matière de connectivité cellulaire.

Wi-Fi67 %
Technologies cellulaires (4G/LTE)38 %
Bluetooth à basse consommation (BLE)35 %
LoRa21 %
1-SubGHz7 %
Autres6 %
SigFox5 %

En savoir plus sur les différentes technologies sans fil.

13. Quels composants matériels avez-vous utilisés pour concevoir votre passerelle IoT ?

Les ordinateurs monocartes restent les plates-formes privilégiées pour la création de produits finaux. Les résultats montrent que 54 % des développeurs utilisent des ordinateurs monocartes (tels que Raspberry Pi, BeagleBone Black, Arduino, etc.), car ils sont prêts à l’emploi, aident à accélérer les délais de commercialisation, et réduisent les coûts et les risques de développement. D’autres préfèrent utiliser des conceptions personnelles (30 % des sondés) ou des plates-formes de développement proposées par des fournisseurs de composants en silicium (13 %).

Découvrez ci-dessous les résultats par catégorie :

Ordinateurs monocarte populaires54 %
Conception personnelle30 %
Plates-formes de développement proposées par des fournisseurs de composants en silicium13 %
Autres2 %

14. Quel fournisseur de services cloud préféreriez-vous engager pour votre solution IoT ?

Au regard des résultats de l’enquête, la tendance envers l’adoption du cloud personnel se poursuit (30 % des sondés), ce qui n’est plus une surprise. Les entreprises préfèrent avoir la propriété et le contrôle total des données, car cela n’engendre aucuns frais d’abonnement mensuel. Ce type de cloud est plus difficile à pirater de l’extérieur, plus rapide, et est accessible localement, ce qui justifie sa popularité auprès des sondés. Les services de cloud public ne sont pas loin derrière en matière de popularité avec Amazon AWS qui suit de près à 23 %, Microsoft Azure à 20 % et Google Cloud à 18 %. IBM Watson continue de peiner à se faire adopter par les développeurs IoT (seulement 4 %).

Découvrez ci-dessous les résultats par catégorie :

Solution de Cloud personnel30 %
Amazon Web Services23 %
Microsoft Azure20 %
Plate-forme Google Cloud18 %
Autres5 %
IBM Watson4 %

15. Selon vous, quel est le type de technologie de capteur le plus courant ?

Les capteurs constituent une composante essentielle des solutions IoT. Ils sont les yeux et les oreilles d’un système, car ils capturent les informations essentielles du monde physique qu’ils convertissent en signaux pouvant être mesurés électriquement. Compte tenu du nombre impressionnant de capteurs disponibles, quels types sont utilisés le plus souvent dans les applications IoT ? D’après les résultats de l’enquête, les capteurs environnementaux sont les plus courants (45 % des sondés). Ils sont utilisés pour mesurer la température, l’humidité, la pression, le gaz, etc. Les capteurs de mouvement arrivent en deuxième position (26 % des sondés).

Cliquez pour en savoir plus sur les différents types de capteurs pour les applications IoT.

Environnement45 %
Mouvement26 %
Opto/Image15 %
Surveillance de l’état de santé8 %
Audio5 %

16. Utilisez-vous l’IA dans vos conceptions IoT ?

Selon les résultats de l’enquête, 49 % utilisent déjà l’IA dans leur mise en œuvre de l’IoT, le Machine Learning (ML) est le type d’IA le plus utilisé avec 28 % de popularité, suivi de l’IA basée sur le cloud (19 %). Cependant, 51 % des répondants hésitent à utiliser l’IA en raison de leur manque d’expérience avec cette nouvelle technologie, ou parce qu’ils ont besoin d’une expertise spécialisée pour la mettre en œuvre.

Découvrez ci-dessous les résultats par catégorie :

Non51 %
Oui – Machine Learning28 %
Oui – Informatique basée sur le cloud/Big Data IoT19 %
Oui – Classification d’images16 %
Oui – Robotique14 %
Oui – Réseaux neuronaux14 %
Oui – Reconnaissance vocale10 %
Oui – Réalité virtuelle/augmentée6 %

Un grand merci à nos fournisseurs de confiance de produits IoT, ST Microelectronics et Tektronix, pour nous avoir aidés à promouvoir l’enquête mondiale sur l’IoT réalisée par Farnell.

Enquête sur l’IoT réalisée par Farnell – Date de publication : Février 2020