L'affichage tête haute pour les pare-brise de voitures

Grâce à ses capacités de collecte de données, d'analyse et de communication, l'IoT peut grandement contribuer à nous divertir, nous informer et nous protéger lors de nos déplacements en voiture. Toutefois, comment pouvons-nous interagir avec ces informations et y accéder en toute sécurité et en toute légalité alors que nous sommes concentrés sur la route ? Les téléphones portables et les systèmes de navigation par satellite constituent des outils pratiques pour recevoir de telles informations, mais leurs utilisateurs risquent de créer un accident et s'exposent à des poursuites s'ils les utilisent pendant la conduite. Le simple fait de changer de station de radio peut entraîner des sanctions si cette action est à l'origine d'une conduite imprudente ou d'un accident.

L'affichage tête haute, ou HUD (head-up display) est une solution actuellement introduite par les constructeurs automobiles et les fournisseurs d'accessoires. Un HUD désigne tout affichage transparent qui présente des données sans obliger les utilisateurs à détourner le regard de leur point de vue habituel. Les HUD ont été initialement mis au point pour permettre aux pilotes de visualiser des informations en gardant la tête relevée et en regardant vers l'avant, au lieu de baisser les yeux pour regarder les instruments. Un autre avantage est que le pilote n'a pas besoin de refocaliser son regard sur l'extérieur après avoir regardé les instruments plus proches.

Les premiers HUD militaires constituaient des extensions des indicateurs de point d'impact prévu (PIP). Ces derniers affichaient le point d'impact ou emplacement probable d'une bombe, d'un missile ou d'une balle. Grâce aux avancées technologiques, les affichages se sont développés afin d'inclure des variables balistiques, telles que la vélocité de l'avion, la vélocité de la cible, l'altitude de la cible, l'éloignement de la cible, les forces de résistance et de gravité exercées sur le projectile, etc.

Dans les années 1970, le déploiement des HUD s'est étendu aux avions commerciaux et militaires, et en 1988, l'Oldsmobile Cutlass Supreme est devenue la première voiture de production équipée d'un affichage tête haute. Depuis, d'autres constructeurs automobiles ont également intégré cette technologie à leurs véhicules de sport ou de luxe. BMW était le premier constructeur automobile européen à offrir une interface HUD. Il existe également des systèmes HUD d'après-vente : ceux-ci projettent l'affichage sur un combinateur en verre installé au-dessus ou au-dessous du pare-brise.

Affichage tête haute BMW

Figure 1 : affichage tête haute BMW - Image fournie par Wikimedia Commons

Principe de fonctionnement de l'affichage tête haute

Un système d'affichage tête haute comprend habituellement un combinateur, une unité de projection et un ordinateur de synthèse vidéo. Le combinateur désigne la surface sur laquelle les données sont projetées. Il est situé directement en face du pilote ou du conducteur. Un combinateur peut être installé en effectuant un traitement spécial de la vitre du pare-brise. Il peut être plat ou de forme concave et est couvert d'un revêtement spécial (souvent du phosphore) qui reflète la lumière monochromatique de l'unité de projection, mais laisse passer toutes les autres longueurs d'onde de la lumière. Il crée ainsi une image fluorescente ou phosphorescente bien visible qui chevauche la vue réelle du conducteur.

Les combinateurs gèrent aussi la distance de l'image virtuelle du HUD. Dans des situations de tests, un HUD projeté qui apparaît près du nez du véhicule entraînerait de la part du conducteur un temps de réaction plus court et une meilleure perception de la situation. Il améliorerait également la qualité de la conduite.

L'unité de projection utilise l'un des trois types de sources lumineuses pour projeter l'image, à savoir un tube cathodique, la diode électroluminescente ou l'affichage à cristaux liquides. Les premiers HUD avaient recours à la réfraction, mais les HUD modernes utilisent la réflexion pour améliorer la lisibilité.

Système électronique de l'affichage tête haute

La qualité et les fonctions du système de projection, manifestement essentielles pour la technologie HUD, requièrent des composants électroniques de plus en plus intégrés et puissants pour traiter et livrer les données nécessaires.

Parmi les exemples notoires, on peut citer les puces graphiques et de processeurs, comme la gamme de processeurs d'infoloisirs « Jacinto » de Texas Instruments, qui favorisent l'intégration numérique dans les intérieurs de voitures, et le système sur puce (SoC) graphique 2D/3D « Emerald-L » MB86R11 de Fujitsu.

La puce Jacinto 6 Ex, par exemple, bénéficie de deux systèmes de vision embarqués (EVE) offrant des systèmes avancés d'assistance au conducteur (ADAS) avec informations simultanées ainsi que des fonctionnalités d'infoloisirs sans compromettre les performances de l'un ou l'autre des systèmes. Les systèmes informationnels ADAS présentent diverses fonctionnalités telles que la détection d'objets et de piétons, la navigation en réalité augmentée et l'identification des conducteurs. Ils utilisent pour cela des caméras situées à l'intérieur et à l'extérieur de la voiture afin d'améliorer l'expérience de conduite sans contrôler directement le véhicule. Ces fonctionnalités peuvent être utilisées dans le bloc central, le cluster programmable et les systèmes d'affichage tête haute.

Le puissant système sur puce (SoC) graphique « Emerald-L » MB86R11 de Fujitsu est doté d'un contrôleur d'affichage et d'un GPU intégrés. Conçu pour des applications graphiques intégrées haut de gamme dans le marché de l'automobile, le SoC « Emerald-L » MB86R11 gère le cluster, l'affichage central d'informations, la navigation et les applications graphiques multimédias à l'intérieur de la voiture.

Le SoC Emerald-L comprend un processeur Cortex A9™ ARM 400 MHz et un puissant cœur graphique conçu sur mesure, aux performances graphiques 2D et 3D de premier ordre. Le dispositif prend en charge la technologie d'imagerie vidéo à 360 ° de Fujitsu. Une fonction d'amélioration de la visibilité effectue une comparaison des pixels adjacents pour reproduire des images de façon très détaillée et avec des couleurs naturelles. Une unité de signature flexible offre aux développeurs de systèmes automobiles un moyen efficace de vérifier l'intégrité des données et d'améliorer la sécurité.

Toutefois, pour que ces puces puissantes et leurs périphériques fonctionnent de manière fiable dans l'environnement électrique complexe d'un véhicule, le système de distribution de l'alimentation doit être manié avec prudence : la puissance appropriée doit être apportée aux éléments concernés, alors que le bruit et les pics doivent être efficacement filtrés. Un document utile sur ce sujet, appelé « Guide de produits automobiles » et réalisé par Maxim, est disponible sur le site Web de Farnell. (lien hypertexte vers le guide ?)

Ce guide fournit les spécifications et informations techniques pour les dispositifs utilisés dans les systèmes HUD ainsi que pour les infoloisirs, la navigation, l'aide au conducteur, l'éclairage et autres fonctions à l'intérieur de la voiture. Les produits incluent des régulateurs abaisseurs conçus pour l'automobile, des convertisseurs buck, des PMIC pour batteries de voiture, des protections USB et des régulateurs avec grande plage d'utilisation. D'autres produits complémentaires, tels que des amplificateurs de classe D, des liaisons série LVDS et GMSL, des décodeurs vidéo, des systèmes GPS, GLONASS, Compass et Galileo, des systèmes de contrôle de thermocouple ouvert/en court-circuit et d'autres fonctions, sont également inclus.

Des améliorations continues apportées aux composants HUD

Le développement continu de plusieurs technologies permet aux fabricants d'apporter des améliorations de plus en plus sophistiquées à ces concepts de HUD de base.

Les HUD les plus performants, tels que l'Urban Windscreen de Jaguar, décrit ci-dessous, utilisent l'ensemble du pare-brise comme une vitre intelligente. Ils peuvent afficher à la fois du texte et des images, en couleur et parfois en 3D. Ces systèmes nécessitent de grandes images en haute résolution.

Ces images, avec un plus grand champ de vision, un contraste plus élevé et une palette étendue de couleurs reproductibles, peuvent être générées par des diodes laser semiconductrices bleues et vertes mises au point par le fournisseur de semiconducteurs japonais Nichia Corp. Selon Nichia, ces diodes sont spécifiquement conçues pour les HUD automobiles. La société affirme qu'elles offrent également une luminosité, une reproductibilité des couleurs, un taux de contraste, un angle de vue et une efficacité énergétique de meilleure qualité que les LED.

Les systèmes ont également besoin de caméras qui surveillent le positionnement de la tête du conducteur afin que le projecteur aligne les images avec les véritables objectifs qu'il représente. En outre, ils doivent être alimentés par un processeur extrêmement rapide pour fournir des images avec une latence aussi limitée que possible. Il est ainsi plus facile de représenter des flèches et des lignes sur la route pour rendre la navigation plus intuitive. Des panneaux routiers virtuels peuvent également être créés. Par mesure de sécurité, le système peut également représenter des feux de stop virtuels sur la voiture de devant si celle-ci décélère rapidement sans que ses propres feux de stop s'allument (par exemple, si elle utilise le freinage régénératif).

Il est également possible d'apporter des améliorations à la manière dont les conducteurs interagissent avec le HUD. Un contrôle basé sur les gestes de diverses fonctions comme le pare-soleil, les essuie-glaces arrière et la climatisation peut être effectué par le biais de capteurs. Le conducteur peut faire un signe pour activer ces fonctions, plutôt que de chercher les boutons sur le tableau de bord.

D'autres améliorations sont possibles ; le HUD peut être considéré comme un projecteur intelligent en attente de nouvelles applications et mises à niveau à mesure qu'elles deviennent disponibles.

Le rôle des HUD

Dans une plus grande ou moindre mesure, les HUD font désormais partie du marché de l'automobile. Les constructeurs automobiles, comme les fournisseurs d'accessoires, offrent de telles solutions.

Cependant, quel rôle remplissent les HUD et quelle est l'étendue de leurs fonctions ?

D'un point de vue général, les HUD contribuent au bien-être des conducteurs. Pour être plus précis, nous pouvons les décomposer en plusieurs fonctions :

  • Améliorer la sécurité en apportant une aide aux conducteurs dans de mauvaises conditions de conduite
  • Améliorer la sécurité en augmentant la perception des conducteurs à la fois en matière de performances du véhicule et de la situation actuelle sur la route empruntée
  • Réduire le stress en présentant clairement les informations de navigation
  • Réduire le stress en informant les conducteurs des conditions de circulation, des possibilités de stationnement dans les environs et de la disponibilité de carburant à proximité
  • Enrichir l'expérience de conduite en apportant des renseignements sur les restaurants à proximité, les autres possibilités de divertissement et les offres spéciales
  • Offrir du divertissement sous la forme de chaînes de radio, de podcasts ou de musique
  • Permettre de communiquer les mains libres et de rester connecté

Ces fonctions de plus en plus nombreuses sont ou seront associées à de meilleures méthodes d'interaction qui visent à minimiser les distractions lors de la conduite. Ces méthodes comprennent notamment des commandes vocales avec Google Voice et d'autres outils, l'intégration des téléphones portables et le contrôle gestuel.

À l'origine, les HUD des voitures étaient des dispositifs simples à fonctions limitées, destinés à améliorer la sécurité et la perception de la situation. La conduite dans des conditions de faible visibilité, par exemple, est une cause majeure d'accidents dans les pays riches comme dans les pays en voie de développement. La faible visibilité peut être causée par la pluie, le brouillard, la neige fondue ou l'obscurité, et accentuée par un mauvais éclairage public. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), 350 personnes dans le monde meurent chaque jour en raison d'une faible visibilité pendant la conduite.

L'OMS fait également référence à d'autres études menées partout dans le monde au sujet des accidents de la circulation liés à une mauvaise visibilité :

  • Dans l'état du Victoria, en Australie, la mauvaise visibilité est un facteur dans 65 % des collisions entre les voitures et les deux-roues motorisés, et l'unique facteur dans 21 % d'entre eux.
  • Près de 5 % des graves accidents de camion en Allemagne sont liés à une mauvaise visibilité du camion ou de sa remorque la nuit.
  • Les deux-roues motorisés, en raison de leur taille et de leur forme, sont plus difficiles à voir que les autres véhicules motorisés et sont peu visibles, même le jour. Par exemple, la plupart des accidents de moto en Malaisie se produisent pendant la journée.
  • Une étude européenne a démontré qu'un tiers des victimes parmi les piétons avaient éprouvé des difficultés à voir le véhicule qui les avait heurtées, et que deux cinquièmes des conducteurs distinguaient mal le piéton.
  • Une grande proportion des collisions avec des piétons et des cyclistes dans les pays à faible revenu se produisent au crépuscule, à l'aube ou la nuit, probablement en raison de la mauvaise visibilité. Toutefois, les études dans ce domaine sont limitées.

Les affichages HUD peuvent atténuer ces problèmes et permettre aux conducteurs de se concentrer sur la route, sans être distraits par les commandes audio ou les symboles et cartes complexes.

Les affichages HUD peuvent réduire les accidents de la circulation

Figure 2 : les affichages HUD peuvent réduire les accidents de la circulation liés à une mauvaise visibilité - Image fournie par Wikimedia Commons

Toutefois, les HUD sont en constante évolution pour quatre raisons :

  • Les conditions de conduite sont de plus en plus difficiles, avec une plus forte densité de circulation, des places de stationnement plus rares, une signalisation routière plus complexe et des contraintes de temps plus importantes.
  • Les utilisateurs, habitués des téléphones portables, tablettes et autres appareils IoT, sont plus exigeants.
  • Les améliorations en matière d'affichage, de communication, d'informatique, de logiciels et de technologies IoT offrent la possibilité d'élaborer des plates-formes HUD plus avancées pour répondre à l'évolution des exigences et des attentes.
  • Le HUD est conçu comme un composant qui s'intègre aux systèmes électroniques de la voiture.

Nous citons ci-dessous des exemples expliquant comment cette demande en constante évolution est aujourd'hui satisfaite (et le sera toujours à l'avenir), grâce à des solutions offertes ou proposées par divers constructeurs et fournisseurs d'accessoires de HUD.

Une solution simple : HUDWAY

HUDWAY offre une solution basée simplement sur une application mobile, disponible sur les plates-formes d'Android et d'Apple. Aucun matériel spécifique n'est nécessaire. Comme l'indique la figure 3, il suffit de placer le téléphone sur le tableau de bord de la voiture.

HUDWAY affiche la vitesse actuelle du véhicule, la distance jusqu'au prochain virage serré et les endroits où il est préférable de ralentir. Tous les virages dangereux sont affichés en rouge, et la représentation du marquage au sol aide à visualiser la distance qui les précède. La distance entre chaque marque est égale à 50 mètres (ou 200 pieds). Ces informations en affichage tête haute sont complétées par une assistance vocale. Même si une connexion Internet est requise lors de la configuration de l'itinéraire, elle n'est pas nécessaire durant la navigation, puisque l'application fonctionne à partir des informations prétéléchargées dans le téléphone.

HUD futuriste nº 1 : « Urban Windscreen » de Jaguar Land Rover

Le potentiel des HUD est en croissance constante, stimulé par les progrès en matière d'informatique, de capture et affichage des images, et de communication, ainsi que par l'augmentation des informations disponibles sur le Cloud et qui se rapportent à la navigation, à la sécurité et à d'autres informations utiles ou divertissantes.

Jaguar Land Rover (JLR) nous offre une perspective du futur des HUD avec sa technologie « Urban Windscreen », annoncée en décembre 2014. Elle porte ce nom (littéralement « pare-brise urbain »), car au lieu de se limiter à une zone relativement petite, comme le font souvent les HUD, elle utilise la projection vidéo pour transformer un pare-brise habituellement statique en un afficheur d'images virtuelles en mouvement. Par exemple, elle peut projeter l'image d'une voiture fantôme sur l'écran. Celle-ci semble avancer devant votre véhicule, de telle sorte que vous pouvez la suivre jusqu'à votre destination. Cette technologie est plus intuitive et simple d'utilisation que les instructions audio et vidéo classiques de la navigation par satellite qui peuvent vous induire en erreur sur la prochaine sortie à prendre.

L'écran affiche également des renseignements utiles, comme les tarifs de la station-service la plus proche ou le nombre de places de stationnement disponibles dans un parking facilement accessible. En outre, cette technologie fait bon usage de l'espace qu'offre le pare-brise. Lorsque les caméras situées à l'avant de la voiture détectent un obstacle, comme un piéton ou un cycliste, le HUD dessine un carré rouge autour de l'obstacle. Si vous passez à proximité d'un point d'intérêt, une fenêtre flottante s'affiche pour fournir plus d'informations sur la qualité du restaurant ou sur d'autres éléments évoqués ci-dessus.

Le Dr. Wolfgang Epple, Director of Research and Technology, affirme au sujet de cette technologie : « La conduite en ville peut s'avérer stressante, mais imaginez que vous soyez capable de traverser la ville sans avoir à regarder les panneaux de signalisation ou sans être distrait à essayer de trouver une place de stationnement. »

Un autre avantage de la technologie de JLR est sa capacité à fournir une vision sécuritaire à 360 ° et à éliminer les angles morts. Des écrans peuvent être intégrés dans les montants A, B et C de la voiture. (Les montants A maintiennent les deux côtés du pare-brise. Les montants B longent le bord arrière des vitres du conducteur et du passager. Les montants C sécurisent le bord des vitres arrière.)

Les écrans des montants sont alimentés par des caméras à chaque angle mort. Lorsque le conducteur met son clignotant et tourne la tête pour effectuer la manœuvre, l'écran correspondant affiche immédiatement une image animée de l'angle mort. Associés au pare-brise HUD, ces écrans offrent une vision à 360 ° et devraient permettre de conduire en ville et sur autoroute beaucoup plus facilement et dans des conditions plus sécurisantes.

Le Dr. Epple explique que cette technologie est conçue pour améliorer la visibilité et offrir aux conducteurs les informations appropriées au moment opportun. Il ajoute : « En nous assurant que le regard du conducteur reste concentré sur la route et en lui présentant des informations sans pour autant le distraire, nous l'aidons alors à prendre de meilleures décisions, même dans les situations les plus exigeantes et par une circulation dense. »

Il n'est pas encore possible d'acheter des voitures équipées de cette technologie, mais des chroniqueurs estiment que certains modèles de Jaguar et de Land Rover en seront équipés d'ici 2020.

HUD futuriste nº 2 : l'accessoire auto HUD Carrobot

À l'inverse d'Urban Windscreen, Carrobot est un accessoire automobile d'après-vente, mais il s'avère très puissant. Ce dispositif de deuxième génération peut être considéré comme un assistant personnel qui comprend des fonctions HUD plutôt que comme un HUD simple. Doté d'une intelligence artificielle, il inclut de nombreuses fonctions et technologies. Il est utilisé en tant que plate-forme centrale qui intègre tous les appareils intelligents du conducteur. Il comprend notamment les caractéristiques suivantes :

  • Affichage haute résolution
  • Interaction vocale intelligente
  • Projection d'applications mobiles sur le pare-brise
  • Détection et avertissements de fatigue et de distraction
  • Navigation intelligente
  • Application mobile
  • Connectivité sans fil

Exemple d'une start-up spécialisée dans le HUD

En tant que partenaire de l'organisation Startupbootcamp IoT, Farnell element14 apporte son soutien à une start-up spécialisée dans le HUD appelée HUDlog.

L'objectif de Startupbootcamp IoT est de faciliter la création de start-up spécialisée dans le matériel connecté en rendant ce processus plus clair, plus rapide et plus efficace pour les entrepreneurs. Pour ce faire, un programme accéléré de trois mois est organisé à Londres une fois par an. Ce programme offre à un maximum de 10 start-up l'accès à un réseau mondial de tuteurs d'entreprise, de professionnels du matériel, de sociétés partenaires, de clients potentiels et d'investisseurs.

HUDlog a pour ambition d'offrir une solution conçue pour les parcs de véhicules commerciaux basée sur leur HUD d'après-vente Atlas One. Ils s'adressent aux exploitants de parcs en soulignant les avantages commerciaux d'Atlas One : ils affirment que les collisions sont réduites de 30 %, que les économies de carburant peuvent atteindre jusqu'à 670 £ par an et par fourgon, et que les frais d'assurance peuvent être réduits de 15 % au maximum.

Techniquement, Atlas One fournit un indicateur de conduite brutale, un indicateur de limite de vitesse pour favoriser les économies de carburant et éviter les amendes pour excès de vitesse, et un système de navigation par étapes. Cette technologie affiche uniquement les informations essentielles, sans encombrer davantage l'espace visuel. Le HUD se connecte directement au réseau mobile, éliminant ainsi le besoin d'utiliser un téléphone portable et permettant aux gestionnaires de parcs de véhicules de garder le contrôle.

HUDlog a pour objectif de fournir un assistant de conduite visuelle qui optimise la présentation des informations essentielles sans distraire le conducteur.

Pour aller plus loin : des HUD à la réalité augmentée et aux véhicules sans conducteur

Alors que Ford annonce la production de masse de voitures sans conducteur pour 2021 et que les convois de camions sans conducteur sont déjà une réalité, les enjeux tels que la sécurité, la navigation et les infoloisirs, y compris toutes les fonctionnalités décrites ci-dessus, deviennent de plus en plus cruciaux. Les constructeurs automobiles et fabricants d'accessoires qui se rassemblent dans des forums, comme le salon CES 2017 à Las Vegas, envisagent l'utilisation de la réalité augmentée dans des systèmes de plus en plus intégrés et sophistiqués, dont le HUD est un composant clé.

Les systèmes de réalité augmentée et les HUD constitueront la première étape vers les véhicules sans conducteur. Par exemple, la conduite dans l'environnement actuel peut être améliorée par des fonctions cartographiques plus efficaces et plus précises. Cette cartographie de haute qualité sera essentielle au succès des véhicules sans conducteur.

De même, les voitures sans conducteur seront tributaires d'un ensemble de capteurs qui assureront la sécurité en collectant des données sur les véhicules, cyclistes, piétons, panneaux de signalisation et autres éléments à proximité. Ce type de données est déjà utilisé dans les systèmes de réalité augmentée et les HUD. Cette technologie pourrait également être utilisée pour un apprentissage approfondi afin de fournir un meilleur aperçu de la situation actuelle et des réactions à adopter. En outre, les services basés sur le Cloud pourraient collecter de gros volumes de données à partir des grands parcs de véhicules, afin d'améliorer la perspective globale de questions telles que le flux de circulation.

Une occasion à saisir pour les développeurs

Les HUD représentent un marché en expansion, avec des occasions à saisir pour les développeurs de systèmes de voiture. Toutefois, la conception d'une solution OEM nécessite du talent, des compétences spécialisées et de l'expérience dans le domaine. Lors de l'élaboration d'un projet de développement de HUD, les OEM et/ou fournisseurs automobiles peuvent être confrontés aux problèmes suivants :

  • Investissements dans la recherche, le développement et la technologie
  • Augmentation du délai de commercialisation et perte de l'avantage concurrentiel

Embitel Technologies est une société spécialisée dans les services de conception intégrée, le Cloud, les solutions IoT et de mobilité et pour l'industrie automobile, ainsi que les maisons et les usines intelligentes. Elle a mis au point un design de référence pour un système HUD automobile qui, selon l'entreprise, peut réduire le temps d'élaboration des fonctions avancées et de personnalisation de 2 ans et demi en moyenne à six mois, avec une réduction des coûts de développement.

Conclusions

Cet article démontre comment les affichages HUD ont évolué à partir des dispositifs autonomes aux fonctions limitées, pour devenir ensuite des composants sophistiqués des systèmes électroniques de gestion et de communication des véhicules. La tendance consiste à présent à utiliser l'intégralité du pare-brise comme une zone de projection afin d'élargir autant que possible les options d'affichage.

Les apports de HUDlog au débat sont intéressants, car ils permettent de quantifier les avantages commerciaux de l'utilisation des HUD.

Alors qu'ils assument à l'heure actuelle un rôle de plus en plus important, les HUD sont voués à devenir redondants, ou du moins à développer d'autres fonctions liées aux infoloisirs plutôt qu'à la sécurité et à la navigation, puisque les véhicules deviennent peu à peu autonomes.

Références

http://www.chroniclelive.co.uk/news/north-east-news/driving-laws-changing-heres-you-12669480

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affichage_t%C3%AAte_haute

https://www.autoevolution.com/news/gms-full-windshield-hud-technology-explained-18454.html

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0141938210000946

http://newscenter.ti.com/2014-10-21-TI-strengthens-DSP-and-vision-processing-on-its-Jacinto-family-of-infotainment-processors-to-enhance-digital-cockpit-integration

http://www.fujitsu.com/downloads/MICRO/fsa/pdf/products/spbg/gdc/SPBG_GDC_MB86R11-Emerald-L_FS.pdf

https://www.farnell.com/datasheets/2079899.pdf

https://www.japanbullet.com/technology/nichia-to-release-laser-diodes-for-head-up-displays

http://www.ijesit.com/Volume%204/Issue%202/IJESIT201502_17.pdf

https://hudwayapp.com/en

http://www.who.int/violence_injury_prevention/publications/road_traffic/world_report/visibility_en.pdf

http://www.complex.com/sports/2013/03/25-car-terms-you-need-to-know/a-b-and-c-pillars

http://www.autoexpress.co.uk/jaguar/89790/is-jaguar-land-rover-urban-windscreen-tech-the-future-of-sat-nav#2

https://www.businesswire.com/news/home/20161013005511/en/Carrobot-Introduces-Voice-Controlled-Heads-Up-Display-HUD-Launch

https://media.ford.com/content/fordmedia/fna/us/en/news/2016/08/16/ford-targets-fully-autonomous-vehicle-for-ride-sharing-in-2021.html

https://www.embitel.com/blog/embedded-blog/ces-2017-automotive-spotlight-augmented-reality-ar-based-heads-up-display-hud

Affichages tête haute de pare-brise automobile. Publié le 15 février 2018 par Farnell